« Promotion de la santé en milieu scolaire : outil Profédus / compétences psychosociales, égalité filles-garçons et éducation à la sexualité »

Cette formation s’est déroulée les 27 et 28 mars 2014 au Rectorat de l’Académie de Versailles.
A l’initiative de cette formation accordée par la DAFPA (Direction d’Appui à la Formation des Personnels de l’Académie), Madame Marie-Hélène Bourven, Infirmière Conseillère Technique auprès du Recteur, a sollicité UNIRéS pour collaborer à une réponse aux besoins identifiés.Dans la perspective d’animation de stages dans le cadre du Plan Académique de Formation de l’Académie de Versailles, il s’agissait de fonder un « vivier de formateurs », de développer une culture commune entre des équipes déjà existantes et de les doter de nouveaux formateurs en éducation à la santé. Le projet visait en outre à valoriser, mutualiser et enrichir les pratiques de formation en associant des personnels issus de parcours divers.
Le groupe des 20 participants, essentiellement constitué d’infirmières scolaires formées les unes à la méthodologie de projet, les autres à l’éducation à la sexualité, comprenait également assistante sociale, conseillère principale d’éducation, professeur des écoles, ainsi que des professeures de collèges et de lycées. A deux reprises, il s’est également enrichi de la présence de deux IPR-IA.

Ont été ciblés les objectifs suivants :

  • Mutualiser des connaissances et des compétences pour mettre en œuvre au quotidien des pratiques contribuant à un climat scolaire serein, pour la réussite des élèves (approche globale dans la transversalité, mise en cohérence des pratiques pour le développement des compétences psychosociales et l’éducation à la santé) ;
  • Engager à la réflexion sur ses propres représentations et les stéréotypes qui s’y rattachent, aider les formateurs à faire réfléchir les enseignants sur leur posture, et l’éthique en éducation à la santé ;
  • Identifier l’existant sur lequel s’appuyer : programmes scolaires, personnels / équipes susceptibles d’agir en partenariat, le « déjà- là » des élèves ;
  • Enrichir les pratiques grâce à l’exploitation de Profédus ;
  • Développer la capacité des formateurs à aider les enseignants dans la préparation de leurs séquences.

Pour fédérer le groupe, susciter le débat et accompagner la réflexion, des techniques d’animation proposées par Profédus ont été utilisées (Bingo, Photoformation, Abaque de Régnier). Une large place a été donnée à des échanges s’appuyant par exemple sur l’analyse critique de vidéos et l’exploration de l’outil Profédus dans le cadre « d’ateliers découverte », pour aboutir à des synthèses ou des productions.
Les participants ont constaté leur complémentarité et ainsi la communauté ou la diversité de leurs points de vue, cette dernière ne faisant pas obstacle à l’élaboration de projets communs. Lors de l’évaluation de fin de stage, la richesse de Profédus, qualifié à l’occasion d’outil de référence, a été soulignée. Malgré l’hétérogénéité du groupe, et donc celle des attentes pour cette formation, la majorité des personnes envisage un réinvestissement pour des formations futures et souhaite que soit donnée une suite à ce stage.
IMG_0612Pour UNIRéS, l’animation de ces deux journées a été assurée par Sandie Bernard, Docteure en Sciences de l’Éducation, Université Claude Bernard-Lyon 1 – ESPE de l’Académie de Lyon, Annie Charron, PRAG SVT honoraire, administratrice d’UNIRéS, et Maryvonne Stallaerts, PRAG SVT honoraire, Vice-présidente d’UNIRéS.

Par ailleurs, Frédéric Forestier, chargé de mission, a créé sur la plateforme Moodle d’UNIRéS un espace collaboratif dédié au groupe de stagiaires afin qu’ils disposent des supports utilisés pour cette formation, des documents produits et des ressources référencées à l’occasion du stage ; un forum permet la mutualisation de nouvelles expériences ainsi que la proposition de « sujets de discussion ».

Contact :
Annie Charron, PRAG SVT (formatrice honoraire)
Université de Cergy-Pontoise, ESPE de l’Académie de Versailles
Email : Lui écrire