La plateforme FOAD pour infirmiers scolaires

Cette année, l’équipe des infirmiers conseillers techniques de l’Académie de Lyon et UNIRéS ont mis en place et testé un module FOAD sur la mission éducative de santé pour la formation d’infirmiers scolaires nouvellement recrutés. Partant des représentations initiales de leur mission en éducation à la santé à l’Éducation nationale, la formation visait à faire mieux comprendre cette mission en s’appuyant sur des textes officiels, sur un référentiel de compétences pour infirmier scolaire, et sur le référentiel de compétences en éducation pour la santé développé par l’INPES. Sa priorité était de susciter une prise de conscience de l’étendue de la mission éducative de santé, et d’identifier les compétences nécessaires et les leviers permettant de la mettre en œuvre.
La formation s’est déroulée sous forme d’une alternance entre 2 sessions en présentiel et 12 sessions de travail en ligne, structurées en 3 parties :

  • Concepts fondamentaux de l’éducation à la santé en milieu scolaire,
  • L’éducation à la santé en établissement scolaire : la mission, l’infirmier dans l’équipe éducative,
  • Concevoir et coordonner un projet d’éducation à la santé en milieu scolaire.

Les sessions de travail en ligne s’appuient sur une grande diversité de ressources (cours, textes officiels, articles, plaquettes…) assorties d’exercices autocorrigés et d’activités de mise en pratique à réaliser autant que possible en lien avec la situation dans leurs établissements respectifs.
Ce module a été évalué lors de sa première utilisation par 14 infirmiers scolaires recrutés entre septembre 2011 et décembre 2012, issus principalement du milieu hospitalier, donc dans un changement de contexte professionnel important. Cette évaluation a été réalisée dans le cadre d’un mémoire du master Éducation et santé publique à l’Université Lyon 1 par Patricia Lacroix, Chargée de mission au Rectorat de l’Académie de Lyon.
Avant la formation, certains participants exprimaient des réticences par rapport à la FOAD ou des inquiétudes par rapport à leurs compétences en informatique. Au final, tous les stagiaires ont été en mesure de réaliser le travail demandé et la grande majorité d’entre eux ont apprécié cette expérience. Ils ont pu ainsi se familiariser avec ce type de formation qui sera sans doute de plus en plus répandue à l’avenir. Cela a aussi incité les stagiaires à développer l’habitude de chercher par eux-mêmes : « Cette formation m’a apporté la confirmation que je peux travailler en autonomie, ce qui est important pour moi dans la projection pour plus tard ».
La représentation qu’avaient les stagiaires de leur mission et de leur place à l’École a fortement évolué à l’issue de ce stage. Au début de la formation, la mission éducative était le plus souvent perçue comme un travail d’interventions ponctuelles, par exemple en éducation à la sexualité et à la vie affective. Alors qu’à l’issue de la formation, les participants citaient explicitement les étapes de la conduite de projets, insistant notamment sur l’importance de l’analyse préalable des besoins au niveau de l’établissement, ainsi que celle de la fonction de coordination et de programmation des actions. La plupart citent explicitement les enseignants et d’autres catégories du personnel de l’établissement parmi les collaborateurs potentiels dans la mise en œuvre de cette mission.
Des possibilités d’amélioration de la plateforme ont également été identifiées. Certains sujets ne semblent pas avoir été aussi bien assimilés que d’autres, certaines activités et certains supports pourraient être allégés. Une version révisée de la plateforme sera mise en place cette année, et pourra, à terme, être mise à la disposition d’autres académies intéressées.

Contact :
Frédéric Forestier, Chargé de mission UNIRéS
Email : Lui écrire